GN du 23 juin 2018

Numéro:
1
Durée
12h
Titre du GN
200 ans plus tard, premier Ondeval de 2018
Résumer

Le jour du grand Mariage entre la princesse Gisèle d’Allendorf de Constantina et le prince Clément C. Faramond de Mysteria est enfin arrivé!

Ce Mariage qui irait solidifier les liens de l’Alliance en cet endroit symbolique soigneusement choisi: les Basses-Terres d’Ondeval. Les dernières préparations et précautions se sont faites en avant-midi, et plusieurs évènements se sont produits entre-temps. Certains invités ont profité de la foule pour recruter des membres de guildes alors que d’autres guildes ont décidé de construire des fondations de villages.

Un certain Kavrok venant des ruines d’Ela’Myr était bien occupé à raconter l’histoire de la genèse et à chercher d’autres drakes comme lui. Insatisfait, il continue d’errer.
Deux elfes noirs suspicieux ont fait passage et ont engagé des gens de la populace. Selon certaines rumeurs, un poison aurait été fabriqué par l’intermédiaire d’artisans des Basses Terres, puis remis à un certain priant de Torm.
Des Orcs du clan Brugkud, habituellement situé au Grolantor, ont fait surface sur les Basses Terres et ont causé du trouble. Encore plus troublant que plusieurs d’entres-eux semblait pouvoir changer de dimension pratiquement à volonté. Pour faire contraste, d’autres Orcs ont fait passage sur les terres. Ceux-ci, provenant du clan Khodga, ne venait pas pour faire la guerre, mais bien pour répandre le bon savoir de Corellon.

Le Mariage crucial eut enfin lieu et plusieurs dizaines de citoyens d’Astaroth, Mysteria, Constantina et des Basses-Terres étaient présents et prêts à célébrer. Un merveilleux discours de cérémonie donné par Gwendolyne a été entendu par la foule, mais maintes fois interrompu par un certain homme bruyant. Suite à ce que les mariés soient officiellement déclarés, le Prince ordonna qu’on leur serve une coupe pour trinquer. Plusieurs se sont portés volontaires pour goûter le contenu de la coupe par précaution, mais cela n’aura pas empêché le liquide d’affecter la princesse Gisèle. Celle-ci a tombé rapidement au sol, puis transportée loin de la foule. Le déroulement exact des événements est encore à déterminer, mais la tension est très haute et les accusations se font très faciles.

Le prince Clément C. Faramond a fait un retour en soirée pour tenter de comprendre qui était le coupable derrière l’assassinat de Gisèle. Accompagné de son garde du corps, il a interrogé la populace des Basses Terres. Peu de gens étaient en mesure de leur répondre avec des informations claires et ordonnées. Parmi ce désordre, il y avait des gens qui ont informé le prince que sa vie était en danger et qu’il y avait possiblement un assassin qui en voulait à sa vie. C’est seulement quand un prêtre de Gornd est venu lui parler que le prince a apprit que le coupable était un priant de Torm que l’on a rapidement ramené à ses pieds. Des gens ont tenté d’interroger ce priant, mais ils ont été interrompus par une étrange magie d’une lumière blanche qui a fait disparaître le priant de Torm. Ne se sentant pas en sécurité le prince serait partit se cacher.

Un homme du nom d’Ainval Picardier, charpentier du Hameau dit-il, recherchait des gens pour trouver un lieu de construction à une bibliothèque. Une guilde du nom du Cercle des Oubliés lui ont porté aide.

Certains chanceux auront pu apercevoir un grand prêtre de Corellon près d’Andal tard le soir. Il a été attaqué par des bandits en recherche d’or, mais un prêtre de Galléan réussit à faire fuir les vils malfrats. Personne n’a eu vent de la raison de cette rare visite.

En soirée, un étrange bateau a accosté sur le port du Hameau et une large quantité d’hommes complètement silencieux en sortie. Ceux-ci se sont déplacé d’un pas lourd et sinistre sur les chemins, attaquant tout ceux qui osaient ne pas s’écarter de leur chemin. Initialement, ceux qui ont osé les arrêter pensaient qu’ils s’agissait de morts-vivants, mais les sorts bénis n’ont eux aucun effet particulier sur eux. Éventuellement, tous ces pirates sont tombés au combat, et tout ce qui en reste maintenant est une lampe qui était tenue par le dirigeant de la troupe.

On raconte que dans la taverne d’Andal vers la fin de la journée, un homme parmis les autres avait une chance absolument surnaturelle. Il s’agirait du chef des maraudeurs, le même homme aperçu en train de voler des barriques d’eau durant le Mariage.

Nombre de joueurs
82
Nombre de PNJ
15
Étoile du GN
...

Étoile de roleplay

Antoine Bisson

...
...

Étoile de la foi

Julien Talbot

...
...

Étoile de la foi

Mitchell Bennett

...
...

Étoile de la foi

Victor Pépin

...